Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Tuesday, October 21, 2014

Member Login:

Le Cinéma israélien célébré à Montréal

Tags: Arts
Comments

Du 15 au 22 mai prochain, les cinéphiles montréalais pourront découvrir, ou redécouvrir de nouveau, la puissance, la richesse narrative et la grande créativité du Cinéma israélien.

20 excellents films, longs métrages, documentaires et courts métrages, sous-titrés en français, dont plusieurs présentés en grande primeur nord-américaine, seront au menu du Programme de la 9ème Édition du Festival du Cinéma Israélien de Montréal.

Organisé par la Communauté Sépharade Unifiée du Québec (C.S.U.Q.), cet événement aura lieu au Cinéma du Parc -3575 Avenue du Parc.

Désormais, ce sera l’unique occasion que les cinéphiles montréalais auront  pour apprécier des films et des documentaires de grande qualité produits en 2013 par le 7ème Art israélien. L’autre Festival dédié au Cinéma israélien, présenté chaque année à Montréal quelques semaines après la tenue du Festival du Cinéma Israélien parrainé par la C.S.U.Q., dont les films étaient sous-titrés en anglais, a fermé définitivement ses portes.

La grande singularité du Festival du Cinéma Israélien de Montréal organisé par la C.S.U.Q.: l’excellence de la Programmation proposée et la dimension francophone de ce grand Rendez-vous des amateurs du Cinéma d’Israël -tous les films, longs métrages, documentaires et courts métrages présentés sont sous-titrés en français.

“Nous allons présenter cette année des films d’une très grande qualité mettant de l’avant la diversité et la richesse de création du Cinéma israélien d’aujourd’hui. Plusieurs de ces films ont été primés dernièrement dans de prestigieux Festivals de Cinéma internationaux. Le principal but du Festival du Cinéma Israélien de Montréal est de montrer Israël sous son vrai visage: un pays hétéroclite et profondément humain confronté à de nombreux défis: sociaux, sécuritaires, identitaires, politiques… Aujourd’hui, des jeunes cinéastes israéliens posent un regard iconoclaste, et souvent décapant, sur leur société à travers des oeuvres puissantes qui nous incitent à la ré­flexion, à l’échange et au partage”, explique la Présidente du 9ème Festival du Cinéma Israélien de Montréal, Dolly Mergui.

Cette bénévole remarquable a aussi accompli un grand tour de force: trouver des commanditaires généreux pour financer cet événement culturel.

“En ces temps économiques ardus, organiser à Montréal un Festival entièrement consacré au Cinéma israélien, c’est certainement une gageure. C’est un grand défi que nous nous escrimons à relever avec beaucoup d’enthousiasme. Nous tenons à remercier les commanditaires, Juifs et non-Juifs, qui ont affablement accepté d’appuyer cette année ce beau Projet culturel”, dit Dolly Mergui.

Les amateurs du Cinéma israélien seront encore une fois comblés cette année. Plusieurs genres de films seront à l’affiche: drames sociaux, comédies, polars, thrillers psychologiques… précise Maurice Chalom, Programmeur de la 9ème Édition du Festival du Cinéma Israélien de Montréal.

“Miroir d’un pays en déséquilibre permanent, le Cinéma israélien décrypte une société complexe avec les pro­blèmes qui la tourmentent: rapports avec la religion, immigration, guerres, question palesti­nienne, inégalités sociales, Shoah, homosexualité… La 9ème cuvée du Festival du Cinéma Israélien de Montréal présentera des films fortement interpellateurs qui abordent sans fioritures ces thématiques graves”, souligne Maurice Chalom.

Parmi les films très attendus du Festival du Cinéma Israélien de Montréal 2014: Bethlehem, un drame très poignant réalisé par Yuval Adler, qui nous plonge dans les dédales nébuleux du drame israélo-palestinien; Kidon, une comédie d’espionnage réalisée par Emmanuel Naccache, mettant en vedette la top-modèle israélienne, Bar Rafaeli; Le Congrès, le nouveau film d’animation d’Ari Folman, réalisateur du mé­­mo­rable film d’animation Valse avec Bachir; The Wonders, une comédie hila­rante signée Avi Nesher; Le Jardin des Arbres morts, une comédie dramatique de Yariv Mozer, qui aborde sans détours la question de l’homosexualité dans la société israélienne; Le Métis de Dieu, film autobiographique d’Ilan Duran Cohen qui retrace la vie et le parcours exceptionnels de Jean Marie Lustiger, le Juif devenu Cardinal…

En collaboration avec le Festival du Cinéma Israélien de Montréal, la Fondation de Jérusalem du Canada décernera de nouveau cette année son Prix du Film d’Étudiants de Jérusalem, qui a pour but de récompenser et faire connaître les oeuvres des élèves de plusieurs Institutions académiques israéliennes spé­cia­li­sées dans les domaines du Cinéma, de la Télévision, des Communications et des Arts.

Les deux lauréats de l’Édition 2014 de ce Prix, Ada Rimon, étudiant à l’Académie des Beaux-Arts Bezalel de Jérusalem, primé pour son film d’animation On the Right Track, et Michal Pinsky, élève à l’École Ma’aleh de Télévision, de Films et d’Art de Jérusalem, primé pour son film de fiction Snow in Spring, présenteront leurs créations respectives lors de la Première du 9ème Festival du Cinéma Israélien de Montréal, le jeudi 15 mai, à 21h, au Cinéma du Parc.

Vous trouverez le Programme détaillé, les horaires, les tarifs des billets et les forfaits sur le Site officiel du Festival du Cinéma Israélien de Montréal: www.FCIM2014.ca n

 

The ninth edition of the Festival du Cinéma Israélien de Montréal, organized by the Communauté Sépharade Unifiée du Québec, takes place May 15 to 22 this year.

 

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.