Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Tuesday, July 22, 2014

Member Login:

Mission de Solidarité avec les Juifs d’Éthiopie

Tags: International
Comments
Julia Reitman, présidente de la Mission de Solidarité avec les Juifs d’Éthiopie organisée dernièrement par le Keren Hayessod et la FÉDÉRATION CJA de Montréal, en compagnie d’un enfant Falash Mourah.

Ce fut une Mission de Solidarité mémorable dans une contrée nichée dans la Corne de l’Afrique, l’Éthiopie, où quelques milliers de Juifs vivent encore au fond des âges et dans des conditions primitives.

Une vingtaine de leaders de la FÉDÉRATION CJA de Montréal ont sillonné des régions majestueuses de l’Éthiopie pour être témoins de visu des préparatifs de l’Aliya de 77 Falash Mourah, des Éthiopiens actuellement en processus de conversion au Judaïsme.

Les Falash Mourah sont des Éthio­piens d’origine juive dont les ancêtres furent contraints de se convertir au Christianisme. Plusieurs d’entre eux ont continué à maintenir vivantes secrètement des Traditions religieuses juives. Ces Éthiopiens souhaitant ardemment renouer avec les Traditions mosaïques font leur Aliya en bénéficiant non pas de la Loi du Retour mais de la Loi de l’Entrée. Il reste aujourd’hui en Éthiopie environ 2000 Falash Mourah éligibles à l’Aliya.

Depuis le début des années 80, quelque 80000 Falashas ont émigré en Israël dans le cadre de deux grandes Opérations de sauvetage, baptisées Opération Moïse, en 1985, et Opération Salomon, en 1991, organisées par le Gouvernement d’Israël avec l’appui logistique de l’Agence Juive et le soutien financier du Keren Hayessod-Appel Unifié pour Israël.

Cette Mission montréalaise en Éthiopie à ca­rac­tère humanitaire, présidée par une bénévole remarquable, Julia Reitman, a été organisée par le Keren Hayessod en étroite collaboration avec la FÉ­DÉ­RA­TION CJA.

Le voyage débuta en Israël, où les parti­cipants suivirent un briefing d’information avec plusieurs respon­sables et experts qui ont participé au processus de décision qui précéda la planification du rapatriement des Juifs Éthiopiens, comme le Rabbin Menahem Waldman, ou contribué active­ment à leur sauvetage, comme Gad Shimron, un ancien Agent du Mossad qui a joué un rôle clé dans l’Opération de sauvetage des Juifs Éthiopiens via le Soudan, un pays très hostile à Israël.

Puis vint l’heure du départ tant attendu pour l’Éthiopie. Accom­pa­gnés par Micha Feldman, ancien Consul d’Israël et Représentant officiel de l’Agence Juive en Éthiopie lors de l’Opération Salomon, qui permit le rapatriement de 15000 Falashas d’Addis Abeba, assiégée alors par les rebelles, vers Israël, en un week-end. Micha Feldman joua un rôle déterminant dans la coordination de cette difficile et spectaculaire Opération humanitaire.

Au début des années 80, des milliers de Falashas parcoururent à pied les 700 kilomètres de désert séparant leurs villages natals du Camp de transit pour réfugiés érigé au Soudan, d’où ils ont été rapatriés vers Israël. Un parcours semé d’embûches et de grands dangers. Voyageant de nuit, se cachant le jour, les Juifs d’Éthiopie furent pourtant victimes d’agressions physiques très violentes, de viols, de kidnappings. Pour de nombreux Falashas, la route devant les mener vers leur liberté et leur Terre ancestrale fut un grand calvaire. Sur les 16000 Falashas qui souhaitaient se rendre en Israël via le Soudan, 4000 moururent pendant leur périple ou une fois arrivés au Camp de réfugiés sis au Soudan, à proximité de la frontière avec l’Éthiopie.

En Éthiopie, les membres de la Mission FÉDÉRATION CJA-Keren Hayessod ont visité quelques villages de la région de Gondar, où vivaient la majorité des Falashas. Des bourgades très pauvres où les habitants vivent dans des huttes rudimentaires, faites de branches d’arbres et de terre, dépourvues d’eau courante et d’électricité. Ils ont visité aussi les Installations construites par l’Agence Juive en Éthiopie pour aider les Falash Mourah à préparer leur Alya. Ce Complexe abrite une École, où les futurs olim apprennent l’hébreu, une Synagogue, un Centre de nutrition pour les femmes enceintes et les bébés, un Centre médical, un jardin d’enfants…

À Addis Abeba, les leaders de la FÉDÉRATION CJA ont rencontré le Dr Rick Hodes, Directeur médical de l’American Joint Distribution Committee, un Organisme humanitaire opérant en Éthiopie depuis le début des années 80. Le Dr Rick Hodes accomplit aussi un travail titanesque auprès des jeunes Éthiopiens souffrant de la tuberculose. Il a même adopté  plusieurs de ces jeunes Afri­cains pour qu’ils puissent bénéficier de sa couverture médicale aux États-Unis. Ils visitèrent aussi l’Ambassade d’Israël à Addis Abeba, où Micha Feldman leur décrivit les différentes phases de la très complexe Opération de sauvetage Salomon menée par Israël en 1991 pour rapatrier, dans un contexte sociopolitique très difficile, plusieurs milliers de Falashas.

L’un des moments les plus poi­gnants de cette Mission de Solidarité fut indéniablement l’accompagnement des 77 Falash Mourah vers leur nouvelle vie, en Israël: la séparation de leurs proches, le voyage en avion d’Éthiopie vers Israël, leur arrivée sur le tarmac de l’Aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv, leur réunification très émouvante avec les membres de leurs familles respectives ayant fait leur Aliya dans les années 80 et 90. La Délégation montréalaise visita ensuite un Centre d’absorption où les nouveaux olim vivront 2 ans à 2 ans et demi afin de préparer leur intégration progressive dans la société israélienne.

“Pour tous les participants à cette merveilleuse Mission de Solidarité, ce séjour en Éthiopie et en Israël a été une expérience humaine exceptionnelle qui nous a permis de prendre conscience de la force et de l’importance de l’une des plus belles valeurs cardinales du Judaïsme: le Tikun Olam, c’est-à-dire la “Réparation du monde”. Ce que nous avons vu et vécu au cours de cette magnifique Mission de Solidarité demeurera profondément gravé dans nos Mémoires jusqu’à la fin de nos vies. Israël nous a encore une fois prouvé très tangiblement ce que signifie la Solidarité avec nos frères et soeurs en détresse. L’intégration des Juifs Éthiopiens, qui vivaient jusque-là dans une société très primaire et agraire, dans la société israélienne du XXIème siècle, une société ultra-high-tech, est un très grand défi pour Israël. Amener des Juifs Éthiopiens vivre en Israël, c’est une initiative très noble, mais insuffisante. Nous avons aussi l’obligation de nous assurer que le processus d’intégration de ces nouveaux olim, qui est long et extrêmement onéreux, procurera à ces derniers les opportunités qu’ils méritent pour rebâtir une nouvelle vie décente dans leur pays ancestral”, nous a dit Julia Reitman, Présidente de la Mission de Solidarité en Éthiopie organisée par le Keren Hayessod et la FÉDÉRATION CJA.

Chose certaine: ce type de Mission de Solidarité permet à des leaders de la Communauté juive de Montréal de prendre conscience des efforts incommensurables qu’Israël déploie pour venir à la rescousse de Communautés juives en voie d’extinction.

“La Communauté juive de Mont­réal est une Communauté extraordinaire et unique qui s’est toujours mobilisée avec entrain pour soutenir Israël lors des moments les plus cruciaux de son Histoire. Le rapatriement vers Israël des derniers Juifs vivant en Éthiopie est un de ces moments charnières de l’Histoire de l’État juif”, nous a dit Henri Levy, Émissaire du Keren Hayessod auprès de la FÉDÉRATION CJA et initiateur de cette Mission de Solidarité avec les Juifs d’Éthiopie.

 

A recent Federation CJA mission travelled to Ethiopia to work with Ethiopian Jews and Falash Mora who are preparing to immigrate to Israel.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.