Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Saturday, August 30, 2014

Member Login:

Geneviève Busbib Présidente de l’A.J.D.S.

Tags: Jewish learning
Comments
Geneviève Busbib

Une leader communautaire remarquable, Geneviève Busbib, est la nouvelle Présidente de l’Association des Écoles Juives de Montréal -Association of Jewish Day Schools- (A.J.D.S.). Elle succède dans cette fonction à Rachel Cohen.

L’A.J.D.S. regroupe 8 Écoles juives de Montréal: U.T.T-Herzliah; J.P.P.S.-Bialik; Maïmonide; Hebrew Academy; Solomon Schechter; Académie-Yéchiva Yavné; Akiva et Hebrew Foundation.

En 2012-2013, 4016 élèves étaient scolarisés dans les 8 Écoles membres de l’A.J.D.S. Prévisions des effectifs scolaires pour l’année 2013-2014: 3931 élèves.

Les Écoles juives ultraorthodoxes de Montréal ne sont plus membres de l’A.J.D.S. depuis 2009.

Le principal mandat de l’A.J.D.S. est de représenter ses 8 Écoles af­fi­liées auprès du Ministère de l’Édu­cation du Québec dans des Dossiers spécifiques: renouvellement des permis scolaires; introduction des nouveaux cours dans les Écoles, notamment du cours d’Éthique et Culture religieuse; expliquer le contenu et les moda­lités d’application du Projet de Loi du Gouvernement du Québec visant à lutter contre l’intimidation et la violence dans les Écoles; offrir des Programmes de formation péda­go­gique…

“L’A.J.D.S. joue le rôle de courroie de transmission entre les Écoles juives qu’elle représente officiellement et le Ministère de l’Éducation du Québec. Cette Association fédérative travaille étroitement avec les dirigeants des 8 Écoles qu’elle représente afin d’aider celles-ci à relever les nombreux défis auxquels elles font face. L’A.J.D.S. est constamment à l’écoute des besoins des Institutions scolaires dont elle défend les intérêts auprès des Instances gouvernementales québécoises”, explique Geneviève Busbib.

Dans son nouvel Agenda de Présidente de l’A.J.D.S, Geneviève Busbib a inscrit deux grandes priorités: re­dyna­mi­ser le rôle joué par les béné­voles au sein de l’A.J.D.S. et en­cou­ra­ger les Écoles affiliées à cet Organisme à élaborer des Projets pédagogiques conjoints.

“Nous avons ­besoin d’optimiser la relation entre l’A.J.D.S. et ses bé­né­voles. Je souhaite que le côté bé­né­vole soit plus développé.”

Geneviève Busbib préconise aussi une coopération plus étroite entre les Écoles membres de l’A.J.D.S. afin que celles-ci élaborent des Projets éducatifs communs.

“Pour l’instant, l’un des principaux mandats de l’A.J.D.S. est d’aider les Écoles qu’elle représente à implanter les nouveaux Programmes éducatifs concoctés par le Ministère de l’Éducation du Québec. Je souhaite que des Projets éducatifs originaux soient élaborés conjointement par les 8 Écoles membres de notre Association. Ces Projets seront bénéfiques pour tout le Réseau des Écoles juives de Montréal”, dit Geneviève Busbib.

Les Dossiers très prioritaires gérés actuellement par l’A.J.D.S.: l’excellence académique; les frais de sco­la­ri­té; le niveau des effectifs scolaires dans les Écoles juives; la qualité du français enseigné dans les Écoles juives; les dispositions prises dans les Écoles juives pour fournir une aide pédagogique additionnelle aux élèves ayant des difficultés d’ap­pren­tis­sage…

“Ces dernières années, les Écoles juives ont fait beaucoup de progrès en ce qui a trait au soutien pédagogique fourni aux élèves en difficulté d’apprentissage. Ces Écoles inves­tissent plus d’argent dans ce créneau très important. Désormais, des orthopédagogues, de psychologues, des travailleurs sociaux… offrent leurs Services dans des Écoles juives. Ce type d’aide pédagogique était quasi inexistant dans le passé. C’est un Dossier prioritaire pour l’A.J.D.S. Des élèves aux prises avec des difficultés d’apprentissage sont souvent contraints de quitter l’École juive pour pour­suivre leurs Études dans des Écoles privées ou publiques non-juives dotées d’un système d’accompagnement pédagogique plus com­plet que celui qui existe dans les Écoles juives. Il est impéra­tif que les Écoles juives aient les ressources budgétaires et professionnelles nécessaires pour aider les élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage. Le départ de ces élèves en difficulté du Réseau des Écoles juives est une grande perte pour notre Communauté”, estime Geneviève Busbib.

Corine Levy Summer est la Directrice générale de l’A.J.D.S. 

Geneviève Busbib a une feuille de route communautaire très marquante. Elle a as­sumé bénévolement des fonctions importantes dans plu­sieurs Institutions communautaires juives de Mont­réal: à la FÉDÉRATION CJA, à la Communauté sépharade unifiée du Québec, au Congrès Juif Canadien, Région du Québec…

Geneviève Busbib a été pendant trois ans la Présidente de l’École Maïmonide. Elle est aussi membre du Conseil d’Administration du Centre Bronfman pour l’Éducation Juive (B.J.E.C.).

Durant sa Présidence à l’École Maïmonide, elle s’est brillamment distinguée par son grand leadership, sa rigueur au niveau organisationnel et sa vision pragmatique.

Geneviève Busbib a été la Récipiendaire de plusieurs prestigieuses Distinctions honorifiques communautaires, notamment du Prix du Jeune Leadership Gertrude et Henry Plotnick, qui lui a été décerné par la FÉDÉRATION CJA, et du Prix du Leadership au sein des Constituantes de la Communauté sépharade unifiée du Québec. Elle a participé aussi au Programme de Leadership parrainé par la Fondation américaine Wexner.

Ingénieure et Gestionnaire de formation, Geneviève Busbib est détentrice d’un Baccalauréat en Mathématiques de l’Université McGill, d’un Diplôme en Ingéniérie électrique de l’École Polytechnique de Mont­réal et d’un M.B.A. -Maîtrise en Administration des Affaires- de l’École des Hautes Études Commerciales (H.E.C.) de Montréal.

Au niveau professionnel, elle occupe actuellement un poste de Direction au  Département de la Gestion des Services Informatiques du Centre Universitaire de Santé McGill.

 

In an interview, Geneviève Busbib, the new president of the Association of Jewish Day Schools of Montreal, talks about her goals for the organization.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.