Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Saturday, October 25, 2014

Member Login:

Des Études juives à l’Université de Montréal

Tags: Canada
Comments
Tania Saba

La Commission des Études de l’Université de Montréal (U.D.M.) vient de donner son aval à l’implantation, dès la rentrée académique 2014-2015, d’un nouveau Microprogramme en Études juives.

Ce Microprogramme est destiné à des étudiants du niveau de 2ème Cycle -Maîtrise- souhaitant approfondir leurs connaissances en Études juives et étudier dans le cadre d’un Programme multidisciplinaire qui réunit les Sciences humaines, sociales et religieuses.

“Ce Microprogramme en Études juives de Cycle supérieur est constitué de 15 crédits: 5 cours. C’est un Programme académique de spécialisation dans les Humanités juives, c’est-à dire l’Histoire, la Philosophie, la Théologie et les Sciences religieuses, la Science politique, la Littérature, les Arts, le Théâtre… juifs”, nous a expliqué en entrevue la responsable  de ce nouveau Microprogramme d’Études juives, Tania Saba, Vice-Doyenne aux Études supérieures et aux Affaires extérieures à la Faculté des Arts et des Sciences de l’U.D.M.

Les cours qui seront proposés dans ce Microprogramme en Études juives seront aussi offerts dans certains Programmes disciplinaires suivis par les étudiants de 2ème Cycle. Par exemple, les cours en Histoire juive ou en Philosophie juive seront offerts simultanément dans le Programme de Maîtrise en Histoire ou en Philosophie et dans ce nouveau Microprogramme en Études juives, précise Tania Saba.

Les étudiants de 2ème ou 3ème Cycle faisant un Mémoire de Maîtrise ou de Doctorat sur un sujet connexe aux Études juives pourront suivre aussi des cours offerts dans ce Microprogramme, qui leur seront crédités.

Six Départements de la Faculté des Arts et des Sciences de l’U.D.M. -Littérature, Études anglaises, Science politique, Philosophie, Sociologie, Anthropologie- et la Faculté de Théologie et des Sciences des Religions de l’U.D.M. sont associés à ce Microprogramme en Études juives.

L’Université du Québec à Montréal (U.Q.A.M.) est très intéressée à être l’un des Partenaires universitaires de ce nouveau Microprogramme en Études juives qui sera offert dès cet automne par l’U.D.M., nous a notifié Tania Saba.

Un Comité académique, constitué de représentants des Corps professoraux des Départements de l’U.D.M. associés à ce nouveau Projet académique, qui sera fonctionnel début septembre, coordonnera celui-ci.

Les responsables de ce Microprogramme ont commencé à établir des Partenariats avec des Institutions universitaires en France, en Suisse -l’Université de Genève- et en Israël.

“Nous comptons inviter des professeurs d’Universités étrangères, spécialisés dans les divers domaines des Humanités juives, pour qu’ils animent des Séminaires dans le cadre de ce Microprogramme en Études juives. Nous allons aussi proposer à nos élèves des cours jumelés à des Universités françaises, européennes et israéliennes, qui seront donnés par vidéo-conférence.”

Qu’est-ce qui différencie ce nouveau Microprogramme en Études juives du Programme jadis offert il y a une trentaine d’années par le Département d’Études juives de l’U.D.M., qui ferma ses portes au début des années 90?

“Les cours offerts par le défunt Département d’Études juives de l’U.D.M. étaient davantage axés sur des aspects religieux et surtout destinés aux membres de la Communauté juive. Avec l’implantation de ce nouveau Microprogramme en Études juives, nous voulons bâtir un Programme académique plus large et plus inclusif. Celui-ci mettra l’emphase sur toutes les spécialisations en Études juives et s’adressera à tous les étudiants intéressés par les Études juives dans toutes ses formes -Politique, Philosophie, Littérature, Arts…”, explique Tania Saba.

Des cours d’hébreu seront-ils offerts dans le cadre de ce Microprogramme en Études juives?

“Nous avons longuement débattu de cette question au sein du Comité chargé de la conception de ce Microprogramme en Études juives. Les historiens, les philosophes et les littéraires préfèrent que leurs élèves aient une connaissance de la langue dans laquelle les textes que ces derniers étudieront ont été écrits. Nous avons finalement décidé qu’il n’y aura pas d’exigences linguistiques à l’intérieur de ce Microprogramme en Études juives, dit Tania Saba. Mais, si ce Projet pilote s’avère probant et débouche dans le futur vers un D.E.S.S. -Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées- ou une Maîtrise, il faudra alors redéfinir les prérequis en termes de langues.”

L’U.D.M. s’attelle actuellement à concocter une stratégie de communication pour publiciser largement auprès de ses étudiants de 2ème et 3ème Cycles ce nouveau Programme académique en Études juives.

“Ce Microprogramme en Études juives, qui vient d’être adopté par la Commission des Études de l’U.D.M., est tout chaud. La publicisation de celui-ci se fera de façon plus active durant le trimestre d’automne et lors des “Portes ouvertes” de l’U.D.M., en novembre.”

Les détails relatifs à ce Microprogramme en Études juives seront bientôt disponibles sur le Site Web de l’U.D.M.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.