Headlines:

The Canadian Jeiwsh News

Saturday, December 27, 2014

Member Login:

Un Colloque académique à Jérusalem reporté

Tags: Campus
Comments
Jean-François Gaudreault-Desbiens

Les membres de la Direction de la Faculté de Droit de l’Université de Montréal ont demandé à leurs homologues de la Faculté de Droit de l’Université Hébraïque de Jérusalem de reporter au printemps 2014 le Colloque interuniversitaire, co-organisé par ces deux Facultés de Droit québécoise et israélienne, qui devait avoir lieu à l’Université Hébraïque de Jérusalem les 21 et 22 octobre pro­chains. Raison de ce changement de date: l’état de guerre qui prévaut actuellement en Syrie et ses répercussions potentielles sur Israël.

“Je ne vous cacherai pas que la majorité des Professeurs de la Faculté de Droit de l’Université de Montréal qui doivent participer à ce Colloque à Jé­ru­sa­lem nous ont fait part de leur inquiétude en ce qui a trait à la conjoncture très sombre qui sévit actuellement en Syrie et au Moyen-Orient. Avec la situation qui ne cesse de se dégrader en Syrie, l’intervention potentielle des États-Unis dans ce pays et le scénario noir qu’en guise de représailles à d’éventuels bombardements américains, la Syrie lance des missiles contre Israël, nous avons préféré demander à nos collègues de l’Université Hébraïque de Jérusalem de reporter la tenue de ce Colloque de Droit international au printemps prochain. Nous espérons que d’ici là cette crise avec la Syrie aura été résorbée”, a dit au Canadian Jewish News l’un des principaux coordonnateurs de ce Colloque interuniversitaire, Jean-François Gaudreault-Desbiens, Vice-Doyen à la Recherche et aux Communications et Directeur de la Chaire de Recherche du Canada sur les Identités juridiques et culturelles nord-américaines et comparées de la Faculté de Droit de l’Université de Montréal.

La nouvelle date de ce Colloque, qui aura lieu au printemps 2014, n’a pas encore été fixée.

Ce Colloque de Droit international d’une durée de deux jours, qui aura pour thème “La Régulation de la Globalisation: Perspectives canadiennes et israéliennes”, réunira une dizaine de Professeurs de la Faculté de Droit de l’Université de Montréal et une dizaine de Professeurs de la Faculté de Droit de l’Université Hébraïque de Jérusalem. Différents aspects du Droit international re­la­tifs à la Globalisation seront traités: les Droits de l’Homme; le Droit du Travail; la dimension légale financière de la Globalisation; l’impact de la Globalisation sur les Législations nationales…

Le Professeur Jean-François Gaudreault-Desbiens a été l’initiateur du rapprochement entre les Facultés de Droit de l’Université de Montréal et de l’Université Hébraïque de Jérusalem. Jusque-là, la Faculté de Droit de

Suite à la page 13

Suite de la page 12

l’Uni­ver­si­té de Montréal entretenait des liens académiques, via l’Atlas Association of Transatlantic Law Schools, avec une seule Institution d’Études supérieures israélienne: l’Université Bar-Ilan, sise à Ramat-Gan.

“L’été dernier, j’ai participé en Israël à une Université d’été pour des Doctorants en Droit organisée par l’Atlas Association of Transatlantic Law Schools. J’ai pris alors l’initiative de rencontrer les membres de la Haute Direction de la Faculté de Droit de l’Université Hébraïque de Jé­ru­sa­lem. Je leur ai rappelé qu’ il y a beaucoup de points communs entre les champs d’intérêt et certaines approches juridiques sur lesquels travaillent des Professeurs des Facultés de Droit de l’Université Hébraïque de Jérusalem et de l’Université de Mont­réal. Nous sommes alors arrivés communément à la conclusion que  des liens intellectuels et académiques pourraient être forgés entre les Corps professoraux de nos deux Facultés. Par ailleurs, plusieurs collègues de l’Uni­versité Hébraïque de Jérusalem nous ont dit que ce Partenariat aca­dé­mique avec la Faculté de Droit de l’Université de Montréal allait certainement leur permettre de renouer avec la tradition romano-germanique du Droit civil, amenée en Israël au début des années 50 par des juristes et des intel­lectuels Juifs européens mais délaissée au fil des années par les Institutions juridiques israéliennes. Au Québec, ce sont le Droit civil et le Common Law qui prévalent. En Israël, ce sont le Droit hébraïque et le Common Law qui prévalent”, explique Jean-François Gaudreault-Desbiens.

Mais pour qu’un Partenariat entre les Facultés de Droit de l’Université de Montréal et de l’Université Hébraïque de Jérusalem se concrétise, il fallait absolument mettre en branle des Projets académiques conjoints tangibles, précise Jean-François Gaudreault-Desbiens.

“J’ai demandé à Yuval Shani, Doyen de la Faculté de Droit de l’Uni­ver­sité Hébraïque de Jérusalem, de ne pas signer avec la Faculté de Droit de l’Université de Montréal une entente académique abstraite, comme historiquement les Universités ou les Facultés le font: on paraphe des ententes et il n’y a aucune suite, rien n’est fait. Nous nous sommes mis d’accord: ce premier Colloque de Droit international sera la première phase, très concrète, du Partenariat entre entre les Facultés de Droit de l’Université de Montréal et de l’Université Hébraïque de Jérusalem.”

Un deuxième Colloque, qui réunira des Professeurs de ces deux Facultés de Droit québécoise et israélienne, est prévu dans deux ans. Celui-ci aura lieu à l’Université de Montréal.

Dans la foulée de ce Partenariat entre l’Université de Montréal et l’Uni­ver­si­té Hébraïque de Jérusalem, pour la première fois, une Délégation constituée de membres de la Haute Direction de l’Université de Montréal, dont le Recteur, Guy Breton, et la Vice-Rectrice aux Affaires Internationales, à la Francophonie et aux Partenariats Institutionnels, Hélène David, effectuera début octobre un voyage en Israël pour nouer des liens aca­dé­miques avec les Universités israéliennes.

 

Université de Montréal faculty of law administrators have asked the Hebrew University of Jerusalem faculty of law to postpone an inter-university symposium organized by the two law faculties. It was scheduled for Oct. 21 and 22.

© 2014 - CJNEWS.COM, all rights reserved.