Home Other Communities En Français Célébrer avec éclat la Culture sépharade

Célébrer avec éclat la Culture sépharade

568
0
SHARE
Amir

L’un des moments forts du Festival Séfarad de Montréal 2017 sera indéniablement le spectacle très attendu que la mégastar de la chanson francophone, Amir, donnera le 27 novembre, à 20h, à L’Olympia. Un événement à ne pas manquer!

Ce talentueux chanteur franco-israélien est devenu, en l’espace de trois ans, l’une des vedettes les plus populaires de la chanson française.

Révélé en 2014 au prestigieux concours musical The Voice, Amir a connu depuis une ascension fulgurante. Il a été le lauréat de nombreuses distinctions artistiques: meilleur artiste français, révélation francophone, meilleure chanson francophone, chanson de l’année…

Son tube No Vacancy, interprété en duo avec le groupe OneRepublic, l’a propulsé dans les plus hautes sphères de la scène musicale internationale.

Organisé annuellement par la Communauté sépharade unifiée du Québec (CSUQ), la 37e édition du Festival Séfarad se tiendra du 24 novembre au 7 décembre.

La culture sépharade sera encore une fois célébrée avec éclat sous tous ses angles.

Une programmation remarquable et des plus diversifiées sera proposée au public montréalais pendant deux semaines consécutives.

Cette année, les jeunes seront à l’honneur. Plusieurs spectacles et événements majeurs ont été spécialement conçus par eux et pour eux.

Le Festival Séfarad débutera avec un grand Shabbaton dans le nord pour les jeunes adultes.

Ces derniers auront aussi l’occasion de découvrir la voix sublime d’Amir, ainsi que l’immense talent artistique d’un musicien israélien exceptionnel, Adam Ben Ezra, surnommé «l’homme orchestre». Ce virtuose du piano, du violon, de la guitare, de la clarinette, du oud, de la flûte et de la contrebasse nous éblouira avec son impressionnante maestria de ces instruments musicaux exigeants.

Autres spectacles qui raviront nos jeunes: le Comédie Club, animé par trois brillants humoristes montréalais, Neev, Eddy King et Reda Saoui; une Soirée Clubbing, qui mettra en vedette la talentueuse Nicole Raviv, jeune chanteuse-compositrice et interprète internationale, qui sera accompagnée par un musicien de jazz très doué, Michaël Suissa, cofondateur du groupe jazz The Souldiers.

Des jeunes entrepreneurs sépharades, excellant dans divers créneaux professionnels —médecine, affaires, cosmétique, ingénierie…—, nous livreront les clès de leurs succès dans le cadre d’une soirée qui aura pour thème: «Quand les talents se rencontrent. Quand le succès se raconte «. Ce forum a été conçu et réalisé par Sam Edery.

«Les jeunes représentent l’avenir de notre belle communauté. Nous sommes conscients que leur présence en grand nombre au Festival Séfarad sera un gage prometteur pour l’avenir. Sans le soutien et l’implication de nos jeunes, ce sera difficile d’assurer une pérennité au Festival Séfarad.  Les événements que nous leur proposons cette année sont une preuve tangible de notre volonté  de rejoindre les jeunes, de travailler étroitement avec eux et de les réintégrer dans le circuit communautaire. J’aimerais beaucoup transmettre prochainement le flambeau de la présidence du Festival Séfarad à un jeune adulte. Nous devons absolument tabler sur la relève communautaire. Ce n’est pas nécessairement le séphardisme qu’on veut transmettre aux jeunes, mais plutôt le goût de s’impliquer au sein de leur communauté par le truchement d’une manifestation culturelle magnifique, le Festival Séfarad», explique Dave Dadoun, président du Festival Séfarad 2017.

La CSUQ a également le souci de répondre aux attentes de certains segments de la communauté sépharade qui considèrent avoir été négligés au cours des dernières années, en l’occurrence les membre du troisième âge, souligne Dave Dadoun.

On leur proposera cette année une conférence sur le thème «Le bien-veillir. Perspective sépharade», qui sera prononcée par un spécialiste chevronné de cette question, Léon Ouaknine, coauteur, avec le Dr Pierre Anhoury, de l’excellent livre Les clés du bien-vieillir. Cet événement est organisé par le comité Nouvel âge de la CSUQ, présidé par Gilberte Cohen-Scali.

Une personnalité marquante du monde universitaire américain, le politologue et expert en géostratégie Simon Serfaty, nous livrera, dans le cadre d’une conférence, ses analyses sur la politique moyen-orientale de Donald Trump.

Premier titulaire de la prestigieuse Chaire d’études Zbigniew Brzezinski du Centre d’études stratégiques internationales affilié à l’Université Georgetown de Washington et actuellement professeur titulaire en politique étrangère des États-Unis à l’Université Old Dominion de Norfolk, en Virginie, Simon Serfaty participera aussi à une rencontre avec des décideurs et des leaders d’opinion au cours de laquelle il répondra aux questions de ces derniers sur divers sujets relatifs à l’actualité politique internationale.

Le 29 novembre, le Festival Séfarad soulignera la 4e Journée commémorative de l’exode des réfugiés des Juifs des pays arabes en présence de Ziv Nevo Kulman, consul général d’Israël à Montréal, dont ce sera le dernier événement public avant son retour en Israël, et de plusieurs dignitaires communautaires. Le conférencier invité de cet événement mémoriel sera l’historien, Normalien et agrégé de physique, Denis Cohen-Tannoudji, spécialiste reconnu de l’histoire des Juifs d’Afrique du Nord.

Autres conférences: une après-midi de réflexion et de débats autour du thème «Engagement citoyen et diversité culturelle».

Autres spectacles majeurs à ne pas manquer:

-La magie du piyout, sous la direction du cantor Daniel Lasry. Ce soir-là, un hommage fort mérité sera rendu à un grand leader et bâtisseur de notre communauté, Moïse Amselem.

-une soirée des plus envoûtantes de musique arabo-andalouse, Magie d’Andalousie, avec la participation de deux chanteurs exceptionnels, Benjamin Bouzaglo et Leila Gouchi. Ils seront accompagnés par le nouvel ensemble sépharade andalou constitué pour l’occasion par Katia Makdissi-Warren.

-le  spectacle de clôture: Quand Ladino rime avec Latino. Un voyage enivrant à travers des mélodies onctueuses puisées dans les répertoires musicaux ladino, latino et flamenco. La voix magnifique de Susana Behar se mêlera aux percussions musicales d’un guitariste virtuose, Jose Luis de la Paz. Ils seront accompagnés par un trio dirigé par le compositeur franco-israélien Samuel Bonnet.

Côté Art: des artistes-peintres, membres du Cercle des artistes, exposeront leurs œuvres dans le hall d’accueil de la FÉDÉRATION CJA. Le cocktail-vernissage de cette exposition aura lieu le 28 novembre à 18h00. Une bénévole remarquable de notre communauté, Aline Malka, sera honorée lors de cet événement à l’occasion du 150ème anniversaire de la Confédération Canadienne.

Les cinéphiles auront l’opportunité de voir en première nord-américaine le film L’Orchestre de minuit de Jérome Cohen Olivar, mettant en vedette Gad Elmaleh.

«Nous sommes fiers de présenter l’édition 2017 du Festival Séfarad, une manifestation qui au fil des années est devenue l’un des rendez-vous culturels les plus courus à Montréal, de même qu’un événement majeur incontournable. Nous invitons tous les Montréalais à célébrer avec nous la beauté de la musique sépharade, le métissage des sons, la puissance des mots de la langue française, l’humour bien connu de la culture juive… Pendant deux semaines, la culture sépharade, traditionnelle et contemporaine, sera à l’honneur et, pour cette occasion très spéciale, brillera de tous ses feux», conclut Dave Dadoun.

Pour plus d’informations sur la programmation du Festival Séfarad 2017, visitez le site festivalsefarad.ca

 

SHARE