Home Other Communities En Français La Yéchiva Yavné célèbre son 25ème anniversaire

La Yéchiva Yavné célèbre son 25ème anniversaire

10372
0
SHARE
De gauche à droite: le Rabbin David Banon, Roch Yéchiva de l’Académie Yéchiva Yavné, le Rav Shlomo Amar, ancien Grand Rabbin sépharade d’Israël, Saadia Elhadad, fondateur de Yavné, et Laurent Amram, actuel président de Yavné
De gauche à droite: le Rabbin David Banon, Roch Yéchiva de l’Académie Yéchiva Yavné, le Rav Shlomo Amar, ancien Grand Rabbin sépharade d’Israël, Saadia Elhadad, fondateur de Yavné, et Laurent Amram, actuel président de Yavné

L’Académie Yéchiva Yavné fête cette année son 25ème anniversaire.

Un grand Gala, qui aura lieu le 7 juin à la Congrégation Shaar Hashomayim, soulignera avec éclat cette commémoration charnière pour cette institution éducative sépharade orthodoxe qui a connu un essor impressionnant depuis sa fondation.

L’Académie Yéchiva Yavné a ouvert ses portes en septembre 1991 avec un effectif de 16 élèves. Aujourd’hui, cette école compte 505 élèves, incluant  les 80 enfants du CPE -Centre de la petite enfance- et les 20 bambins qui fréquentent la Garderie.

Les cours sont dispensés à tous les niveaux du primaire et du secondaire à des garçons et des filles qui étudient séparément dans des campus distincts.

“L’Académie Yéchiva Yavné est le fruit d’un magnifique projet éducatif et communautaire. Yavné remplit une double mission admirablement bien: prodiguer une éducation de très haute qualité et préserver, valoriser et transmettre le patrimoine spirituel sépharade, en mettant l’emphase sur la tradition d’étude toranique sépharade. Yavné rayonne aujourd’hui dans l’arène éducative juive montréalaise grâce au grand dévouement d’une équipe d’enseignants et d’enseignantes très compétents et des plus dévoués qui accomplissent un travail pédagogique extraordinaire auprès de nos élèves”, rappelle Saadia Elhadad, fondateur et président d’honneur de l’Académie Yéchiva Yavné.

Un leader communautaire remarquable, Laurent Amram, actuel président de l’Académie Yéchiva Yavné, et son épouse, Noémi, seront honorés lors du Gala du 7 juin.

Homme d’affaires à succès, Laurent Amram a été l’instigateur de grands projets communautaires.

L’année dernière, il a été l’initiateur et le principal organisateur du très beau projet Kesher Lanetzah, qui a dédié un Séfer Torah à chacune des 75 victimes israéliennes, militaires et civiles, de l’Opération militaire “Bordure protectrice” lancée par Tsahal à l’été 2014 contre les terroristes du Hamas à Gaza. L’intronisation de ces 75 Sifréi Torah a eu lieu l’été dernier au Kotel de Jérusalem en présence des plus hautes personnalités politiques, militaires et civiles d’Israël.

Laurent Amram est actuellement très impliqué dans un nouveau projet très ambitieux mis en branle récemment par l’Académie Yéchiva Yavné: la construction d’un nouveau bâtiment pour les élèves garçons du primaire et du secondaire qui sera adjacent à l’édifice déjà existant.

Coût de ce projet: 3,6 millions de dollars.

Au début des années 2000, Laurent Amram a joué aussi un rôle majeur dans le projet de construction du bâtiment qui abrite aujourd’hui l’Académie Yéchiva Yavné.

Yavné a toujours tablé sur l’excellence éducative. Notre école offre et promeut un enseignement de Torah et académique de haute qualité et équilibré dans un environnement propice à l’épanouissement de chaque élève, tout en transmettant les valeurs cardinales du riche patrimoine sépharade”, dit Laurent Amram.

L’Académie Yéchiva Yavné est une école “très communautaire” qui n’a jamais refusé d’accueillir un enfant parce que ses parents n’avaient pas les moyens financiers de défrayer intégralement les coûts de sa scolarité, souligne Saadia Elhadad.

“Nous allouons chaque année une importante aide financière aux parents qui n’ont pas la capacité d’assumer la totalité des frais de scolarité. Nous considérons qu’une école juive n’a pas le droit de tourner le dos à un enfant parce que ses parents sont démunis matériellement.”

Yavné est une école chaque année “plus communautaire” parce qu’aujourd’hui 10% de ses élèves sont Ashkénazes, précise Martine Knapp, directrice administrative et coordonnatrice du département de levées de fonds de l’Académie Yéchiva Yavné.

À la fin de leurs études secondaires, les élèves diplômés de l’Académie Yéchiva Yavné ont deux options: étudier pendant une année en Israël, à la Yéchiva pour les garçons ou dans un Séminaire d’études orthodoxe pour les filles, ou entreprendre des études collégiales au Cégep.

“Le taux de réussite des élèves de Yavné aux examens finaux du secondaire du ministère de l’Éducation du Québec est de 100%. La majorité des élèves qui ont séjourné un an en Israël poursuivent ensuite des études post-secondaires au Cégep et des études universitaires”, rappelle Martine Knapp.

Pour Laurent Amram, l’Académie Yéchiva Yavné a bâti un “projet éducatif très singulier et des plus nécessaires” qui allie l’excellence académique à la transmission des valeurs de la Torah, tout en perpétuant les traditions toraniques sépharades.

Israël occupe une place prépondérante dans la philosophie d’enseignement prônée par l’Académie Yéchiva Yavné.

Le projet YID permet chaque année aux étudiants de secondaire 5 de vivre une superbe expérience estivale en Israël en visitant les principaux sites historiques et villes du pays et en s’immergeant dans la culture israélienne.

Une prestigieuse figure rabbinique d’Israël, le Rabbin Yitzhak Dovid Grossman, fondateur et président du projet éducatif Migdal Ohr, qui dispense une éducation gratuite à plusieurs milliers d’enfants israéliens orphelins, sera l’invité d’honneur du Gala de Yavné.

Le réputé chanteur israélien Yonatan Razel, qui sera accompagné par l’Orchestre symphonique des Musiciens du Monde, dirigé par Yossi Milo, se produira ce soir-là.

Ce Gala est organisé par la compagnie événementielle ConceptDuo, dirigée par Katia Dahan.