Home Other Communities En Français Laura Janowski, une jeune chanteuse très talentueuse

Laura Janowski, une jeune chanteuse très talentueuse

3069
0
SHARE
Laura Janowski au concours La Voix junior

Ses yeux bleu clair pétillent et son visage arbore un sourire radieux lorsqu’elle nous fait partager sa passion pour la chanson et la musique.

À 13 ans seulement, Laura Janowski se distingue déjà honorablement dans ce créneau artistique fort compétitif.

Elle performe sur une scène musicale avec une grande aisance.

Cette adolescente sympathique, affable, et qui s’exprime avec éloquence, nous l’a prouvé lors de sa participation des plus remarquées au populaire concours de chant La Voix junior, qui rassemble les plus belles voix de la nouvelle génération.

Laura a franchi avec succès des étapes majeures de la 2e saison de cette compétition artistique fort prisée, présentée par la chaîne de télévision TVA, à laquelle ont initialement participé 8 000 jeunes chanteurs et chanteuses.

Seulement 84 d’entre eux ont été sélectionnés pour concourir dans la phase suivante cruciale. Quarante-cinq ont franchi celle-ci. Ils ont été répartis en trois équipes, chacune constituée de 15 chanteurs.

Coachée par la célèbre auteure, compositrice et interprète québécoise Marie-Mai, Laura s’est rendue jusqu’à la seconde phase des duels de La Voix junior. Elle a interprété avec brio la chanson Brave de Sara Bareilles.

Une superbe performance musicale!

Le 10 décembre, Laura a participé à un spectacle d’envergure aux côtés des 83 autres candidats ayant accédé à la deuxième phase de l’édition 2017 de La Voix junior.

Elle s’est produite cette fois-ci sur la mégascène du Centre Vidéotron de Québec devant quelque 15 000 spectateurs enthousiastes. Ce soir-là, elle a aussi eu l’opportunité de chanter avec Ludovick Bourgeois, gagnant de la dernière saison du concours La Voix.

Le 16 décembre, Laura et les autres participants à la 2e saison de La Voix junior se produiront au Centre Bell devant quelque 20 000 spectateurs. Les billets pour ce spectacle s’étant écoulés en quelques heures, une deuxième représentation aura lieu la même journée.

C’était la deuxième fois que Laura participait à La Voix junior. En 2016, elle n’était pas parvenue à se qualifier pour la deuxième ronde de ce concours.

Laura Janowski (à gauche) en compagnie de sa coach au concours La Voix junior, la chanteuse Marie-Mai.

“Mon élimination lors de la première ronde de La Voix junior ne m’a pas forcée à capituler, ni à renoncer à mon rêve de participer à ce concours. Au contraire, cet échec m’a encouragée à persévérer pour me redonner une nouvelle chance. J’adore chanter devant un public. C’est l’une de mes grandes passions. La chanson et la musique rendent les gens heureux. Elles rassemblent des êtres humains provenant de différents horizons culturels et atténuent la tristesse qui sévit dans notre monde”, nous a dit Laura en entrevue.

Le 27 novembre dernier, le public présent au concert donné par Amir, dans le cadre du Festival Séfarad de Montréal, a eu droit à toute une surprise. Ce soir-là, Laura a fait une apparition totalement inattendue sur la scène de L’Olympia pour interpréter, en anglais, en français et en hébreu, avec la grande star de la chanson francophone, l’un des succès les plus marquants de Leonard Cohen, Hallelujah. Elle a eu droit à une ovation pleinement méritée de la part d’un auditoire séduit par sa voix sublime et sa prestance scénique, étonnante pour une fille de son âge.

C’est Katia Dahan, coprésidente de la firme de communication événementielle ConceptDuo et membre du comité organisateur du Festival Séfarad, qui a eu l’idée de ce duo musical peu conventionnel.

“J’ai proposé ce duo à Amir à la toute dernière minute. Laura et lui n’ont répété que trois minutes avant le spectacle. Amir m’a dit alors: “Nous allons essayer. Si je vois que ça ne marche pas, je dirais avec doigté à Laura que, à cause du manque de temps pour répéter la chanson Hallelujah, ce ne sera que partie remise”. Amir a été rapidement charmé par la voix magnifique et la personnalité attachante de la jeune interprète”, nous a raconté Katia Dahan.

Née à Montréal d’un père Ashkénaze natif de Paris, David Janowski, organisateur politique, et d’une mère Sépharade marocaine, née à Casablanca, Valérie Assouline, avocate de profession, élue récemment conseillère municipale à Dollard-des-Ormeaux, Laura est l’aînée de quatre enfants.

Elle excelle aussi sur les bancs d’école.

Étudiante en deuxième secondaire à l’École Herzliah, Laura est aussi créative dans un laboratoire de sciences que sur une scène musicale.

L’année dernière, elle a remporté le premier prix au concours Expo-sciences, organisé annuellement par cette institution scolaire juive, pour sa conception de l’”Insta-cast”, un nouveau type de plâtre non irritant pour la peau et beaucoup plus confortable à porter.

“Étant née avec une dysplasie de la hanche, j’ai été obligée de porter un plâtre sur une partie de mon corps pendant longtemps. C’est pourquoi j’ai voulu concevoir un plâtre plus léger et hypoallergénique, moins pénible à supporter”, explique-t-elle.

C’est à l’École Herzliah qu’elle s’est produite pour la première fois sur une scène, à l’occasion d’un spectacle de fin d’année: une adaptation de la comédie musicale La Mélodie du bonheur, où elle a interprété brillamment l’un des rôles principaux, celui de Maria von Trapp.

Sociable —elle est très impliquée dans de nombreuses activités de son école— et dévouée envers autrui, Laura rêve de devenir chirurgienne plastique et esthétique.

“Les études sont ma première priorité. La chanson arrive en second. Je rêve de devenir un jour chirurgienne-chanteuse. Je pourrai ainsi réconforter mes patients en chantant. D’ici là, il faudra que je continue à travailler très fort. Je suis bien déterminée à le faire.”

Laura tient à remercier ses parents, David et Valérie, ses sœurs, Sarah et Julia, et son frère, William, pour leur soutien constant et leurs précieux encouragements.

“Ma famille m’appuie à chaque moment. Sans leur soutien inconditionnel, je n’aurais jamais pu réaliser mon rêve de participer à La Voix junior et de chanter dans des spectacles. Je les remercie mille fois du fond de mon cœur”, conclut Laura avec un sourire rayonnant.