Home En Français Des élèves de Yavné visitent Auschwitz-Birkenau

Des élèves de Yavné visitent Auschwitz-Birkenau

2725
0
SHARE
Des élèves del’Académie Yéchiva Yavné lors de leur visite du camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau.

L’Académie Yéchiva Yavné est une institution scolaire sépharade, francophone et orthodoxe, où garcons et filles étudient dans des classes séparées.

C’est là l’un des principaux credos de la philosophie éducative prônée par cette institution académique.

C’est pourquoi les élèves de Yavné ne participent pas à des programmes éducatifs ou communautaires, tels que The March of the LivingLa Marche des vivants– ou Birthright Israel.

Pour pallier ce que les dirigeants de Yavné considèrent comme “une grande lacune”, un programme éducatif innovateur, appelé YID, a été initié il y a trois ans.

YID permet aux élèves des quatrième et cinquième secondaire de découvrir diverses facettes d’Israël en visitant les principaux sites religieux et historiques de ce pays et de s’immerger dans la culture israélienne.

Vingt-sept garçons et vingt-trois filles ont participé à la mi-février au programme YID 2017.

LIRE AUSSI:À AUSCHWITZ-BIRKENAU J’AI CONNU LE PIRE DE L’HOMME

Cette année, pour la première fois, les participants au programme YID ont séjourné quelques jours en Pologne, où ils ont visité le camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau.

Avant de s’envoler vers Varsovie, ces élèves ont suivi des séminaires d’étude sur la Shoah et lu les témoignages de survivants de cette tragédie, notamment ceux d’Élie Wiesel et Primo Levi.

Deux élèves de l’Académie Yéchiva Yavné sur la voie ferrée menant au camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau.

Les garçons qui ont pris part à ce voyage se sont rendus ensuite à Ouman, en Ukraine, pour pèleriner au tombeau d’une illustre figure du judaïsme hassidique, Rabbi Nahman de Breslev.

“Nous tenions absolument à ce que nos élèves des quatrième et cinquième secondaire découvrent non pas dans des livres d’histoire, mais concrètement sur le terrain, l’ampleur de cette effroyable hécatombe qu’a été la Shoah. Ils ont été très marqués par leur visite de ce terroir de la mort. Une devise a fortement inspiré notre voyage en Pologne: “Sache d’où tu viens et où tu vas”. Le peuple juif est sorti des cendres d’Auschwitz pour renaître et embrasser un futur prometteur sur la Terre d’Israël”, nous a dit le président fondateur de Yavné, Saadia Elhadad.

Le coût de participation au programme YID 2017 n’a été que de 1800 $. Yavné a largement subventionné ce voyage éducatif en Pologne, en Ukraine et en Israël. Cette année, YID n’a bénéficié que d’un seul subside financier de 5 000 $, alloué par la Fondation communautaire juive de Montréal.

Pour Nessya Nakache, 16 ans, élève en quatrième secondaire, son séjour en Pologne et en Israël a été “une expérience magnifique”, aussi bien sur le plan éducatif qu’humain.

“C’était très émouvant de passer, en l’espace de quelques jours, de la plus grande noirceur, le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, à la lumière la plus radieuse, Israël et ses magnifiques paysages.”

Reviya Elhadad, 17 ans, élève en cinquième secondaire, a été profondément bouleversée après avoir vu de ses propres yeux les horribles vestiges de la machine d’extermination nazie: les amoncellements de cheveux des victimes juives, l’emplacement des chambres à gaz -détruites par les nazis peu de temps avant la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau par les soviétiques-, les fours crématoires…

“L’arrivée sur la Terre d’Israël, après notre visite d’Auschwitz-Birkenau, est la preuve patente que le peuple juif a fini par vaincre Hitler et ses subalternes sadiques. Au cours de ce voyage, j’ai compris à quel point Israël symbolise avec force l’esprit de résilience du peuple juif.”

C’était la première fois que Jonathan Martinez, 17 ans, élève en cinquième secondaire, visitait un pays d’Europe de l’Est et Israël.

Il qualifie ce voyage d’”expérience très enrichissante et de condensé de la douloureuse histoire du peuple juif au XXe siècle”.

“La visite du camp d’Auschwitz-Birkenau est une étape incontournable pour comprendre l’histoire du peuple juif. Mais j’ai surtout adoré mon séjour en Israël car, après avoir visité en Pologne ce haut lieu de la mort nazi, j’ai saisi l’importance de l’existence de l’État d’Israël, qui est un miracle divin et un authentique bouclier qui protégera toujours le peuple juif. Chose certaine: si Israël avait existé dans les années 30, je suis convaincu que la Shoah n’aurait jamais eu lieu.”

Pour Méir Dayan, 15 ans, élève en quatrième secondaire, la visite du camp d’Auschwitz-Birkenau, le recueillement sur la tombe de Rabbi Nahman de Breslev, à Ouman, et le merveilleux périple à travers Israël auquel il a pris part ont un dénominateur commun: la persévérance inlassable du peuple juif à survivre et à transmettre son riche héritage spirituel, historique et culturel plusieurs fois millénaire.

“Je suis très heureux d’avoir participé au programme YID de Yavné. Celui-ci nous a replongés dans les sources de notre histoire et a renforcé notre attachement à Israël.”

Aujourd’hui, Yavné compte 513 élèves, de la maternelle à la cinquième secondaire.

Au cours des quatre dernières années, les effectifs scolaires de cette école sont passés de 387 élèves à 513, soit une augmentation fort impressionnante de 30 %.

Dans le classement 2015-2016 des 459 écoles privées et publiques du Québec, établi par l’Institut Fraser, Yavné s’est hissée à la 36e place.

Yavné a obtenu le deuxième meilleur classement des écoles juives du Québec.

“Nous avons un taux de réussite de 100 % aux examens du ministère de l’Éducation du Québec”, rappelle Martine Knapp, directrice administrative et coordonnatrice des campagnes de levées de fonds de Yavné.