Home En Français Israéliens et Palestiniens luttent ensemble contre le coronavirus

Israéliens et Palestiniens luttent ensemble contre le coronavirus

6936
0
Le Dr Elhanan Bar-On répondant aux questions de médecins, infirmiers et infirmières palestiniens lors d’une rencontre qui a eu lieu au Centre médical Chaim Sheba de Ramat Gan. (TV7 Israel News photo)

En ces temps ardus de crise sanitaire, Israéliens et Palestiniens ont décidé de mettre en sourdine le contentieux qui les oppose depuis des lustres afin de renforcer leur coopération dans le domaine médical pour juguler l’impitoyable pandémie du coronavirus qui sévit avec force en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Un camouflet cinglant pour les détracteurs invétérés d’Israël et les promoteurs frénétiques du BDS —Boycott, Désinvestissement, Sanctions—, qui prônent le boycott économique tous azimuts de l’État hébreu.

Ceux et celles qui ne cessent de claironner qu’Israël pratique une politique d’apartheid à l’encontre des Palestiniens seront certainement ulcérés par cette coopération israélo-palestinienne tangible dans le créneau médical.

Le Dr Elhanan Bar-On, directeur du Centre pour la médecine de catastrophe et l’action humanitaire du Centre médical Chaim Sheba de Ramat Gan. (Centre médical Sheba photo)

Depuis quelques semaines, le Dr Elhanan Bar-On, directeur du Centre pour la médecine de catastrophe et l’action humanitaire du Centre médical Chaim Sheba de Ramat Gan, près de Tel-Aviv, multiplie les contacts avec des professionnels de la santé palestiniens de Jérusalem-Est, de Gaza et de Cisjordanie. Il partage avec eux le savoir-faire et les expériences vécues au jour le jour par les équipes médicales de son hôpital dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Le Centre médical Chaim Sheba est le plus grand hôpital d’Israël.

À la mi-mars, le Centre de simulation médicale (MSR) du Centre médical Chaim Sheba a entraîné et prodigué des conseils à des médecins et des infirmiers d’un hôpital de Jéricho pour affronter efficacement l’épidémie du coronavirus. Ces professionnels de la santé palestiniens sont venus au Centre médical Chaim Sheba pour suivre ces séances de formation et de consultation.

Une équipe médicale de l’hôpital Sheba en première ligne dans la lutte contre le coronavirus a participé dernièrement, par le biais d’une vidéoconférence, à une discussion virtuelle avec des médecins et des infirmiers de Gaza aux prises quotidiennement avec la pandémie de COVID-19 qui cause aussi de grands ravages dans cette enclave palestinienne.

LIRE AUSSI: LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS AU CENTRE MÉDICAL SHEBA DE RAMAT GAN

Récemment, le Dr Elhanan Bar-On et des représentants des ministères israélien de la Santé et de l’Autorité civile ont visité des hôpitaux à Jéricho et à Jérusalem-Est et ont rencontré des professionnels de la santé palestiniens au point de passage d’Erez, à la frontière avec Gaza.

Lors de ces rencontres, le Dr Elhanan Bar-On a partagé avec ses homologues palestiniens l’expérience développée et les stratégies mises au point par le Centre médical Chaim Sheba dans la lutte contre le coronavirus: aménagement de certaines installations de l’hôpital pour traiter les personnes téstées positives; réorganisation des tâches du personnel médical; la mise en place de nouvelles procédures opérationnelles…

Les membres de la délégation médicale israélienne ont visité plusieurs installations médicales palestiniennes.

Le Professeur Elhanan Bar-On a donné des conseils spécifiques à ses homologues palestiniens. Il leur a exposé les méthodes s’étant avérées les plus efficaces à hôpital Sheba pour contrer l’épidémie du coronavirus.

“Nous faisons face à un scénario médical inédit. C’est pourquoi il est extrêmement important de partager notre savoir-faire avec des professionnels de la santé de pays voisins. Le Centre médical Chaim Sheba a été le premier en Israël à traiter des patients atteints du coronavirus. Nous avons appris beaucoup de choses sur cette épidémie au cours du dernier mois. Nous sommes quotidiennement aux aguets et réfléchissons à de nouvelles stratégies d’intervention pour nous préparer à affronter les nouvelles situations qui se produiront prochainement”, nous a expliqué le Dr Elhanan Bar-On.

Chaque jour, un nombre croissant de Palestiniens infectés par le coronavirus sont traités dans les hôpitaux de Cisjordanie et de Gaza. La situation s’empire de jour en jour.

D’après le Professeur Elhanan Bar-On, les médecins et infirmiers palestiniens qu’il a rencontrés ont été reconnaissants et lui ont posé beaucoup de questions. Les plus grands défis auxquels ces derniers sont confrontés sont : le nombre limité de tests de dépistage de la COVID-19 effectués quotidiennement et la vitesse de propagation du virus dans des zones densément peuplées.

Le Dr Elhanan Bar-On a rappelé à ses interlocuteurs palestiniens l’importance d’instaurer des zones de triage adéquates et de maintenir les patients atteints par le coronavirus dans des sections isolées étanches séparées des installations de l’hôpital.

Au Centre médical Chaim Sheba, dès le début de cette pandémie, une unité spéciale à été aménagée dans un parking jouxtant l’hôpital pour administrer des soins intensifs à de nouveaux malades infectés par la COVID-19 en utilisant la télémédecine.

Ce type d’installation isolée est plus difficile à mettre en place dans des zones très peuplées, comme les quartiers de Gaza, souligne le Dr Elhanan Bar-On.

Le Centre pour la médecine de catastrophe et l’action humanitaire du Centre médical Chaim Sheba de Ramat Gan a été fondé en 2017 par le Dr Elhanan Bar-On. Des médecins, des infirmiers, des infirmières et des spécialistes dans diverses branches médicales de ce centre se sont rendus dans les quatre coins du monde, en Zambie, au Guatemala, au Mozambique, à Samoa (Polynésie occidentale)… pour prêter secours à des populations en détresse confrontées à des situations humanitaires d’urgence :  tremblements de terre, tsunamis, épidémies de maladies contagieuses… L’action humanitaire a toujours été une des missions prioritaires du Centre médical Chaim Sheba depuis sa fondation en 1948.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0