Home En Français La Mission Bar-Mitzvoth de la Communauté sépharade

La Mission Bar-Mitzvoth de la Communauté sépharade

694
0
La cérémonie des Bar-Mitzvoth au Kotel de Jérusalem organisée par la Mission Bar-Mitzvoth de la CSUQ. (CSUQ photo)

La Mission Bar-Mitzvoth en Israël est indéniablement l’un des projets phares de la Communauté sépharade unifiée du Québec (CSUQ).

Ninette Rosen parle avec une vive émotion de cette noble initiative communautaire qui permet chaque année à des enfants défavorisés socioéconomiquement de Beer Sheva de célébrer dignement avec leur famille, au Kotel de Jérusalem, l’un des actes les plus solennels du judaïsme, leur Bar Mitzvah.

“Je participe depuis une dizaine d’années à cette mission de solidarité avec Beer Sheva organisée sous l’égide de la CSUQ. Je suis une supporter inconditionnelle de ce magnifique projet communautaire. Chaque voyage me bouleverse profondément car il me permet de découvrir tangiblement des facettes sociales, communautaires et spirituelles d’Israël que je méconnaissais. Je vis à chaque fois des moments très forts qui m’émeuvent profondément: la joie indescriptible des enfants et de leurs proches — pour un bon nombre d’entre eux, c’est la première fois qu’ils se rendent au Kotel de Jérusalem —, une atmosphère des plus fraternelles, le sens de la solidarité. Une magnifique Mitzvah dans le plein sens du terme”, nous a confié Ninette Rosen.

Cette communautaire hors pair, très active bénévolement depuis une vingtaine d’années dans les campagnes de l’Appel juif unifié de la Fédération CJA, a été la première femme leader sépharade à recevoir l’une des plus hautes distinctions décernées par la communauté juive de Montréal: le Lion de Juda.

Pose des Téfiline d’un Bar Mitzvah. (CSUQ photo)

Avant de s’impliquer dans le projet Bar-Mitzvoth de la CSUQ, Ninette Rosen avait participé à plusieurs missions de solidarité avec Israël organisées par la Fédération CJA.

“Nous rencontrions les présidents, les premiers ministres et d’autres hauts dignitaires d’Israël. Mais, aucune mission ne m’a autant marquée que celle organisée annuellement par la CSUQ parce que j’ai pu voir concrètement sur le terrain des réalités, souvent dures, d’Israël et vivre des moments d’intense émotion.”

Ninette Rosen est l’actuelle vice-présidente du projet Mission Bar-Mitzvoth. Celle-ci aura lieu en octobre 2020.

Une quarantaine de personnes participent chaque année à la mission. Des bénévoles des plus dévoués qui s’escriment à collecter les fonds nécessaires pour mener à terme ce projet.

LIRE AUSSI: LA MISSION DE SOLIDARITÉ MONTRÉAL-BEER SHEVA

La Mission Bar-Mitzvoth et de solidarité avec Beer Sheva est organisée depuis 2001. Au cours de ces 18 années, plus de 850 000 $ ont été amassés. Ces fonds ont servi à financer la célébration de 700 Bar-Mitzvoth au Kotel de Jérusalem et divers projets d’organismes sociaux ou communautaires de la capitale du Néguev. Réaliser ces missions a demandé plus de 140 000 heures de bénévolat.

Le dimanche 8 décembre, un concert-bénéfice au profit de la Mission Bar-Mitzvoth aura lieu, à 20 h, au Théâtre Rialto.

Une grande figure de la scène musicale israélienne, le chanteur Yossi Azulay, sera la vedette de la soirée.

Deux personnalités marquantes de la communauté sépharade de Montréal, Gladys et Moïse Amselem, seront les coprésidents de cet événement.

“Moïse Amselem, président honoraire de la Fédération sépharade du Canada, est un leader communautaire remarquable qui a toujours soutenu généreusement et avec beaucoup d’enthousiasme notre projet de Bar-Mitzvoth en Israël. La Tsédaka a toujours été une grande priorité pour lui. Nous nous réjouissons que son épouse, Gladys, et lui aient accepté affablement de coprésider cette année notre gala-bénéfice”, nous a dit Marcel Elbaz, président honoraire de la Mission Bar-Mitzvoth.

David Peretz, l’actuel président de la Mission Bar-Mitzvoth, est ravi d’être associé depuis 14 ans à ce projet sortant des sentiers battus.

“La Mission Bar-Mitzvoth apporte beaucoup de bonheur à des enfants défavorisés de Beer Sheva et à leurs familles qui vivent dans la grisaille. Le sourire radieux de ces gamins nous comble de joie. C’est un grand privilège pour moi de prendre part chaque année à une aventure humaine aussi merveilleuse et généreuse. Je tiens à remercier tous mes amis, les membres du comité organisateur de cette mission, les bénévoles et nos admirables commanditaires pour leur soutien indéfectible. Mille fois merci pour votre engagement. Notre mission a une valeur humaine, sociale et spirituelle inestimable. En parrainant une Bar Mitzvah, vous recevez beaucoup en retour. Cette mission contribue aussi à développer des liens fraternels coriaces avec les habitants de Beer Sheva”, nous a dit David Peretz.

Les dirigeants du projet Bar-Mitzvoth de la CSUQ. De gauche à droite : Benjamin Bitton, directeur général de la CSUQ, Marcel Elbaz, président honoraire, David Peretz, président, et Ninette Rosen, vice-présidente. (CJN photo)

La mission de solidarité avec les habitants de Beer Sheva comporte trois volets: 1- l’organisation de 50 Bar-Mitzvoth à Jérusalem, en étroite collaboration avec l’organisme Orot Israel, qui sélectionne les futurs Bar Mitzvah et leur dispense les cours de préparation à celle-ci; 2- du bénévolat auprès d’organismes sociaux ou communautaires de Beer Sheva; 3- une visite touristique des principales villes d’Israël.

Cette année, à la demande des donateurs qui soutiennent le projet, un “volet Montréal” s’est greffé: l’organisation des Bar-Mitzvoth de 5 à 10 enfants défavorisés de notre communauté.

“Cette nouvelle initiative ne se fera pas au détriment de notre projet Bar-Mitzvoth en Israël. Les jeunes Bar Mitzvah montréalais nous seront référés par des synagogues. Nous allons aussi constituer un fonds qui servira à aider ponctuellement des familles nécessiteuses dont un enfant s’apprête à célébrer sa Bar Mitzvah: achat des Téfilines, du Talith, des livres de prière ou du costume”, nous a précisé Benjamin Bitton, directeur général de la CSUQ.

Les membres de la délégation e la Mission Bar-Mitzvoth 2019 de la CSUQ au Kotel de Jérusalem. (CSUQ photo)

Pour Marcel Elbaz, le projet Bar-Mitzvoth n’est pas uniquement une merveilleuse Mitzvah, c’est aussi une manière d’exprimer très concrètement notre solidarité avec nos frères et sœurs les plus démunis d’Israël. Il tient à remercier les nombreux bénévoles engagés dans ce projet pour leur grande fidélité et leur motivation sans bornes.

“Pour un bénévole sépharade et sioniste, participer à cette mission de solidarité avec les habitants de Beer Sheva, c’est certainement un moment unique dans une vie.”

Share and enjoy !