Home En Français L’hommage de la Spanish & Portuguese au Cantor Yehuda Abittan

L’hommage de la Spanish & Portuguese au Cantor Yehuda Abittan

2345
0
Yehuda Abittan (Spanish & Portuguese photo)

Après trente-cinq années de loyaux et dévoués services auprès de la Congrégation Spanish & Portuguese, le Rabbin et Cantor Yehuda Abittan tire sa révérence.

“Le 1er avril 1984, quand j’ai joint les rangs de la Spanish & Portuguese à titre de Hazzan, je pensais que cela n’allait être qu’un travail temporaire d’une durée maximale de quatre ou cinq ans, le temps de compléter mes études rabbiniques et d’obtenir mon ordination. Trente-cinq ans plus tard, je remplis cette noble fonction avec la même passion que j’éprouvais le premier jour où j’ai foulé le sol de cette prestigieuse synagogue, la première édifiée au Canada, il y a 251 ans. Quel grand privilège d’avoir servi pendant plus de trois décennies la Spanish & Portuguese, l’un des principaux joyaux de la communauté juive du Québec. En tant que Hazzan, je pars avec un sentiment de mission accomplie. Je me suis escrimé à préserver et perpétuer les airs liturgiques spécifiques à la Spanish & Portuguese, qui sont très importants pour nos membres. Ma congrégation est devenue ma seconde famille. J’ai connu dans ce lieu des moments mémorables de bonheur et de fraternité. Je tiens à remercier tous les membres pour le soutien et l’amitié indéfectibles qu’ils m’ont manifestés au cours des trente-cinq dernières années”, nous a confié Yehuda Abittan profondément ému.

Pendant toutes ces années, ajoute-t-il, la Spanish & Portuguese lui a permis d’exercer non pas un métier, mais sa passion.

“En hébreu, un Hazzan est appelé Shaliah Tsibour, qui signifie le messager de la congrégation, c’est-à-dire l’intermédiaire entre les fidèles d’une synagogue et l’Éternel. C’est un grand honneur que le Tout-Puissant m’ait permis pendant tellement d’années d’être humblement ce messager.”

Le 13 juin, la Spanish & Portuguese organise une soirée hommage à Yehuda Abittan.

Les plus talentueux Hazzanim locaux, Daniel Lasry, de la Congrégation Or Hahayim de Côte Saint-Luc, Michael Abikhzer, de la Congrégation Petah Tikvah de l’arrondissement Saint-Laurent, Daniel Benlolo, de la Congrégation Shaare Zedek de Montréal, Meir Bitton, de la synagogue Netivot Haim de l’arrondissement Saint-Laurent, Sylvain Dahan, de la Congrégation Beth Rambam de Côte Saint-Luc, Orel Gozlan, de la synagogue Or Shalom de Dollard-des-Ormeaux, Ariel Krispine de la Congrégation Spanish & Portuguese de Montréal, David Lasry, de la Congrégation Nahar Shalom de Hampstead, et Michel Ohana, de la Congrégation Beth Chabad de Côte Saint-Luc, salueront avec des chansons et de la musique la contribution majeure de Yehuda Abittan à la pérennité des traditions liturgiques sépharades.

La Spanish & Portuguese compte quelque 750 familles membres.

La singularité de cette synagogue est indéniablement sa “riche diversité culturelle”, rappelle Yehuda Abittan.

“Notre synagogue est un condensé de la quintessence du peuple juif. Des Juifs libanais, irakiens, marocains, ashkénazes, égyptiens… fraternisent dans un cadre synagogal chaleureux. Les différentes traditions sont respectées et célébrées. C’est la force de la Spanish & Portuguese. Le Shabbat nous avons trois minian: celui des Libanais, celui des Ashkénazes et celui de la grande synagogue. Roch Hachana et Kippour nous avons cinq minian: libanais, irakien, marocain, ashkénaze et le minian principal dans la grande synagogue.”

Yehuda Abittan est très fier des nombreuses réalisations qu’il a accomplies dans le cadre de ses fonctions de Hazzan, particulièrement de la fondation en 2000 du Beit Hamidrash Helwani.

“Je donne des cours de Torah pendant la semaine, en journée et en soirée. Je me suis investi avec passion dans cette merveilleuse mission pour permettre à nos membres d’approfondir leurs connaissances de la Torah.”

La relève communautaire a toujours été pour lui une grande priorité.

“Je me suis appliqué à transmettre aux jeunes nos belles traditions liturgiques. J’ai enseigné à notre Hazzan Cheni, Ariel Krispin, qui a débuté comme membre de la chorale de notre synagogue, les rites liturgiques propres à la Spanish & Portuguese. C’est fondamental de poursuivre ce travail de transmission liturgique car cette tradition millénaire est l’un des principaux socles du séphardisme.”

Yehuda Abittan tient à rendre hommage à celui qu’il qualifie avec fierté de “maître” et “mentor”, le célèbre Cantor, feu Salomon Amzallag, plus connu sous le pseudonyme de Samy Elmaghribi, l’une des plus illustres figures de la musique arabo-andalouse et de la liturgie judéo-marocaine.

En 1984, Yehuda Abittan a succédé à Salomon Amzallag dans la fonction de Hazzan de la Spanish & Portuguese.

“Salomon Amzallag a joué un rôle très important dans ma carrière. J’ai eu le grand privilège de pouvoir largement bénéficier de ses enseignements de la Hazzanout et de ses conseils judicieux. Il était un géant de la tradition liturgique sépharade.”

Yehuda Abittan est l’auteur de cinq livres de poésie écrits en hébreu, regroupés sous le titre de Zimrat Yehuda (La chanson de Yehuda), publiés par l’une des plus prestigieuses maisons d’édition israéliennes spécialisées dans la littérature religieuse, Mossad Harav Kook. Des lois religieuses sur le Shabbat, la Cacherout, la Brit Mila, le mariage… qu’il a réécrites sous forme de poésie.

Yehuda Abittan prendra-t-il définitivement sa retraite ou a-t-il d’autres projets professionnels en perspective?

“Je passe à une autre étape de ma vie, celle qu’on appelle l’Aliya, l’élévation avec l’aide de Dieu. Je compte prochainement faire mon Aliya. Deux de mes quatre enfants vivent en Israël. Je veux écrire d’autres livres et continuer à me consacrer à ce qui a toujours été pour moi mon adrénaline quotidienne: la liturgie sépharade.”

Share and enjoy !