Home En Français Un méga-Maïmo Show pour célébrer les 50 ans de l’École Maïmonide

Un méga-Maïmo Show pour célébrer les 50 ans de l’École Maïmonide

1617
0
SHARE
Esther Krauze et Éric Mechaly. (École Maïmonide photo)

Le 27 mai prochain, l’École Maïmonide soulignera avec éclat son 50ème anniversaire avec un Maïmo Show qui fera certainement date dans les annales de cette institution sépharade francophone. Un événement des plus attendus.

Esther Krauze, présidente de Maïmonide, et Éric Mechaly, directeur du secondaire, deux diplômés de cette école qui ont fait le choix de celle-ci pour leurs enfants, nous parlent de ce Maïmo Show exceptionnel et des perspectives futures de cet établissement d’enseignement primaire et secondaire.

Cette année, le Maïmo Show aura une ampleur particulière.

Éric Mechaly: Ce sera un méga-Maïmo Show qui se tiendra à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Il sera précédé d’un cocktail VIP. Nous avons mis en vente 2000 billets. La réponse de notre communauté est des plus positives: en l’espace de dix jours, nous avons déjà écoulé 400 billets. Ce sera un grand spectacle de variétés —chansons, humour, danse, vidéos retraçant les 50 ans de Maïmonide…— auquel prendront part les élèves du secondaire V et des diplômés qui tiennent absolument à célébrer avec nous cet anniversaire très particulier de leur école. Pour ces derniers, c’est leur manière d’exprimer leur fierté d’appartenir à la grande famille très unie de Maïmonide. Le Maïmo Show 2019 sera certes l’un des plus grands spectacles organisés jusqu’ici dans la communauté sépharade de Montréal. Cette soirée a également comme objectif de lever des fonds. Les profits recueillis grâce à la vente de billets et de commandites iront au bénéfice de l’École Maïmonide.

Esther Krauze: Nous sommes ravis que des diplômés de Maïmonide aient exprimé avec enthousiasme le souhait de participer à l’édition 2019 du Maïmo Show. C’est la preuve patente que la flamme maïmonidienne est toujours vivace et continue à être perpétuée de génération en génération. Ce sentiment fort d’appartenance à l’École Maïmonide nous honore grandement. Les anciens élèves de notre école sont indéniablement les meilleurs ambassadeurs de celle-ci. Maïmonide n’est pas uniquement une école qui a toujours tablé sur l’excellence académique, c’est aussi une belle et magnifique famille fortement soudée par des liens fraternels coriaces et un souci commun: assurer la pérennité des merveilleuses traditions sépharades.

Le Maïmo Show du 27 mai prochain s’inscrit dans le cadre d’une série de grands événements que l’École Maïmonide a organisés pour souligner son 50ème anniversaire.

E. Krauze: Nous avons débuté ces célébrations en décembre dernier avec un grand gala au cours duquel nous avons honoré tous les fondateurs et bâtisseurs de l’école ainsi que des diplômés, desquels nous pouvons être fiers. Je souhaite remercier particulièrement deux anciens élèves qui ont commandité cette soirée: Michael Dadoun —son épouse, Magali Dadoun— et le DrYves Benabu. En plus d’être de généreux donateurs, Michael et Yves sont des bénévoles dévoués de notre école. Nous poursuivons les célébrations cette année avec une série de programmes et d’activités qui ont comme objectif d’impliquer tous ceux et celles qui soutiennent l’École Maïmonide. À titre d’exemple, nous avons lancé une campagne conjointe avec le Jewish National Fund (JNF) afin de planter plus de 350 arbres en Israël, ce qui permettra de créer un magnifique espace vert à l’entrée duquel une plaque commémorative à l’effigie de notre chère école sera apposée.

LIRE AUSSI: ESTHER KRAUZE, PRÉSIDENTE DE L’ÉCOLE MAÏMONIDE

Quelle est aujourd’hui la spécificité de l’École Maïmonide dans le paysage scolaire juif montréalais?

E. Krauze: Maïmonide est la seule école juive francophone à Montréal et au Canada offrant un niveau académique d’excellence assurant la réussite future de ses élèves dans leurs études postsecondaires. C’est une institution qui continue à exceller dans l’enseignement des mathématiques, des sciences, du français et des études juives. Maïmonide est également la gardienne de la transmission de l’héritage millénaire culturel, spirituel et liturgique sépharade. La liturgie sépharade occupe une place prépondérante dans le curriculum pédagogique de l’école. Maïmonide est également synonyme de succès professionnels. Nos diplômés réussissent brillamment dans tous les créneaux professionnels: médecine, droit, éducation, ingénierie, haute technologie, affaires… Nous accueillons aussi chaque année des élèves ashkénazes dont les parents souhaitent qu’ils évoluent dans un cadre éducatif épanouissant et entièrement francophone.

É. Mechaly: Depuis 50 ans, l’École Maïmonide occupe une place importante dans le paysage communautaire juif montréalais. C’est une école qui s’est toujours beaucoup souciée de la relève communautaire. Pour preuve, un bon nombre de diplômés de Maïmonide occupent aujourd’hui des fonctions majeures dans des synagogues et des institutions communautaires juives de Montréal: Rabbins, Hazzanim, postes de direction à la Fédération CJA, postes à la Communauté sépharade unifiée du Québec (CSUQ)… Ces anciens élèves maintiennent bien vivante la flamme du séphardisme que Maïmonide leur a transmise.

Quel est le plus grand défi auquel l’école Maïmonide fait face?

E. Krauze: Le plus grand défi, qui regrettablement perdure encore, est de changer la perception négative que la communauté a de notre école. Cette image, totalement dénaturée, ne correspond pas du tout à la réalité. Certains parents sont résolument convaincus que Maïmonide n’est pas à la hauteur des autres écoles. Cette perception erronée pénalise injustement notre école. Maïmonide a toujours excellé sur le plan académique. L’an dernier, nous avons enregistré un taux d’admission de 100 % de nos élèves au cégep. Cette année, moins d’une semaine après la soumission des demandes, nos élèves ont déjà reçu des confirmations d’acceptation dans le programme de leur choix. Outre la réussite académique, ce que nous développons chez nos élèves, et qui est indispensable à leur réussite dans le monde dans lequel nous vivons, est leur quotient émotionnel. Ce développement les prépare à réussir et à faire face aux différents types de situations qu’ils rencontreront dans leur vie et particulièrement dans le marché du travail du futur.

É. Mechaly: C’est très frustrant que des parents sépharades, diplômés eux-mêmes de Maïmonide, fassent le choix d’une autre école juive pour leurs enfants. Maïmonide s’est toujours escrimée à prodiguer une éducation de grande qualité à ses élèves et à leur transmettre des valeurs fondamentales inhérentes à la tradition juive: le respect d’autrui, la tolérance, l’altruisme… Nous devons absolument renverser cette image négative qui ne rend pas justice à notre école. Il ne faut pas oublier que Maïmonide est la seule école à Montréal authentiquement sépharade. C’est une dimension extrêmement importante qui ne doit pas être ignorée par tous ceux et celles qui ont à cœur l’avenir du séphardisme.

Pour plus d’informations sur le Maïmo Show 2019, visitez le site Web: ecolemaimonide.org/maimoshow