Home Other Communities En Français L’Institut Weizmann ou l’excellence en Sciences

L’Institut Weizmann ou l’excellence en Sciences

1026
0
SHARE
Laurent Aflalo (3ème à partir de la gauche) en compagnie de membres de la Ligue Weizmann (I. Weizmann Photo)

Situé à Rehovot, au sud de Tel-Aviv, l’Institut Weizmann des Sciences, fondé en 1934 par un éminent scientifique, le Dr Chaim Weizmann, premier président de l’État d’Israël, est l’une des institutions académiques et de recherche phares d’Israël.

En 2018, l’Institut Weizmann c’est: 250 équipes de recherche dirigées par des professeurs et des scientifiques réputés; 5 facultés (mathématiques et science informatique, physique, chimie, biochimie et biologie); 18 départements; plus de 60 centres de recherche multidisciplinaire; 1 076 étudiants, dont 380 en études postdoctorales.

Cet institut de renommée mondiale, qui a développé au fil des années des partenariats avec les universités et les centres de recherche les plus prestigieux du monde, est une pépinière de découvertes révolutionnaires qui ont profondément chambardé les créneaux de la médecine, des sciences appliquées, de la pharmacologie, de l’informatique, de l’intelligence artificielle, de la biotechnologie, des nanotechnologies…

Pour faire connaître l’institut et ses dernières avancées scientifiques, un nouveau projet a été lancé récemment sous l’égide de Weizmann Canada: la Ligue Weizmann. Celle-ci s’est fixé trois grands objectifs: informer les jeunes professionnels des réalisations scientifiques remarquables accomplies par l’Institut Weizmann au profit de l’humanité; créer des occasions de réseautage; favoriser un soutien et un engagement continus à l’endroit de Weizmann Canada.

De gauche à droite: Lesley Bishin, directrice nationale des communications de Weizmann Canada, Laurent Aflalo, président de la Ligue Weizmann, et Nathalie Klepatch, conseillère au développement philantropique de cet organisme (E. Levy-CJN Photo).

“Les événements organisés par la Ligue Weizmann sont une occasion extraordinaire de se familiariser avec les découvertes majeures réalisées par l’Institut Weizmann dans divers champs scientifiques —lutte contre le cancer, protection de la biodiversité, biotechnologies, etc.— par le biais de rencontres avec des scientifiques réputés œuvrant au sein de cette institution. C’est aussi un lieu de réseautage où des jeunes professionnels échangent des idées et tissent des liens d’amitié et d’affaires. Les rencontres se déroulent dans un cadre stimulant et constructif”, nous a dit en entrevue Laurent Aflalo, le premier président de la Ligue Weizmann.

Ce jeune adulte sépharade, passionné de sciences, qui travaille dans le domaine pharmaceutique, a visité l’Institut Weizmann cet été. Il a été fortement impressionné par le dynamisme de cette institution, son énorme potentiel dans le domaine de la recherche scientifique et ses découvertes révolutionnaires.

“Regrettablement, le travail gigantesque accompli par l’Institut Weizmann est encore mal connu. Le but de la Ligue Weizmann est de faire découvrir à de jeunes Montréalais l’excellence en éducation et dans la recherche scientifique de l’Institut Weizmann, explique Laurent Aflalo. Les chercheurs de cette institution hors pair travaillent avec la plus grande des latitudes. Ils ne sont soumis à aucun type de contrainte, ce qui leur permet de laisser libre cours à leur imagination et à leur potentiel de créativité. Cette approche, tablant sur une pleine liberté dans la recherche empirique, a largement porté ses fruits ces dernières années.”

La Ligue Weizmann, en partenariat avec la Fondation Ardène, un organisme de bienfaisance dont la mission est notamment axée sur la responsabilisation, le développement durable, l’éducation et la santé, a lancé à la fin de 2017 un nouveau programme appelé Science on Tap.

Destinées aux jeunes professionnels, ces soirées-rencontres, qui ont lieu dans des bars ou des restaurants, visent à diffuser le savoir et à promouvoir l’éducation scientifique d’une façon captivante et accessible.

La prochaine rencontre Science on Tap aura lieu le 16 octobre, aux Entrepôts Dominion —3968, rue Saint-Ambroise, à Montréal. Le thème de la soirée: une exploration de l’intelligence artificielle.

Conférenciers invités: deux spécialistes reconnus dans ce champ scientifique fort avant-gardiste, le Dr Yaron Lipman, professeur à l’Institut Weizmann, et Andy Mauro, cofondateur et chef de la direction d’Automat. Le modérateur sera Alex Shee, de la firme Element AI.

Partage de connaissances sur l’intelligence artificielle et réseautage seront au programme de la soirée.

Nous avons rencontré Laurent Aflalo dans les bureaux abritant la branche montréalaise de Weizmann Canada. Il était accompagné par Lesley Bishin, directrice nationale des communications de cet organisme, et Nathalie Klepatch, conseillère au développement philantropique.

Laurent Aflalo à l’Institut Weizmann de Rehovot. (I. Weizmann Photo)

Ce fut aussi l’occasion d’en apprendre plus sur les divers programmes éducatifs que l’Institut Weizmann offre à des jeunes dans de nombreux pays, dont le Canada:

-L’Institut international de sciences d’été. Depuis 1969, 80 étudiants diplômés excellant en sciences, provenant des quatre coins du monde, participent pendant un mois à un programme d’études et de recherche au prestigieux Institut Davidson pour les sciences de l’Éducation de l’Institut Weizmann.

-Chaque année, l’Institut Weizmann organise un tournoi international de physique. Les élèves de cinquième secondaire de treize écoles de Montréal participent à ce tournoi. Les deux équipes gagnantes prennent part à la finale en Israël.

-La Kupcinet-Getz international Science School. Chaque été, des jeunes s’étant distingués par leurs résultats scolaires, provenant de divers pays, sont sélectionnés pour prendre part à des projets de recherche en mathématiques, en physique, en chimie et en sciences de la vie.

“L’Institut Weizmann jouit d’une excellente réputation au niveau mondial. Chaque été, des étudiants du monde entier suivent des cours ou participent à des projets de recherche dans cette institution. L’Institut Weizmann a toujours été synonyme d’excellence en éducation et en recherche scientifique. C’est pourquoi nous allons continuer à promouvoir à Montréal, auprès des jeunes professionnels, les diverses facettes méconnues de cette institution qui fait rayonner les sciences d’Israël à l’échelle mondiale”, conclut Laurent Aflalo.