Home Other Communities En Français Une Histoire fascinante et méconnue du peuple juif

Une Histoire fascinante et méconnue du peuple juif

667
0
SHARE
Michel Abitbol

Histoire des Juifs. De la Genèse à nos jours, qui vient d’être rééditée, en format poche, dans la collection “Tempus” des Éditions Perrin, est un livre exceptionnel, érudit et passionnant qui synthétise avec brio l’histoire juive mondiale depuis ses origines jusqu’à nos jours.

Un grand tour de force intellectuel accompli par un historien et orientaliste franco-israélien de renommée internationale, Michel Abitbol, professeur émérite de l’Université hébraïque de Jérusalem, ex-directeur de l’Institut Ben-Zvi de la même université —institution de recherche spécialisée dans l’étude de l’histoire des communautés sépharades et orientales— et ancien directeur pédagogique auprès du ministère de l’Éducation d’Israël.

Spécialiste reconnu de l’histoire du judaïsme marocain, des Juifs du monde arabe et du conflit israélo-palestinien, Michel Abitbol a consacré plusieurs ouvrages remarqués à ces sujets, dont plusieurs sont devenus des références dans les milieux académiques: Les Juifs d’Afrique du Nord sous Vichy; Le passé d’une discorde. Juifs et Arabes depuis le VIIe siècle; Les amnésiques. Juifs et Arabes à l’ombre du conflit du Proche-Orient; Histoire du Maroc

En 955 pages méticuleusement documentées, Michel Abitbol retrace, avec une grande rigueur, les principaux avatars et les soubresauts auxquels le peuple juif a été confronté depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.

Ce fin connaisseur des tendances historiques du judaïsme nous fournit de précieuses clés pour mieux appréhender l’histoire, bien souvent méconnue, de ce “peuple-monde” qui a affronté au fil des siècles, avec une audace indicible, les aléas les plus sinistres de l’Histoire.

Qu’est-ce qui a motivé Michel Abitbol à s’investir pleinement dans cet ambitieux projet historiographique? Qu’est-ce qui différencie cet ouvrage des autres imposantes histoires des Juifs publiées précédemment, notamment celles des grands historiens Simon Doubnov, Isaiah Berlin, Cecil Roth et Paul Johnson?

“En écrivant cette histoire des Juifs, je voulais relever un grand défi personnel. C’est le point d’orgue de longues années de recherches que j’ai dédiées à l’histoire juive, à l’histoire du judaïsme méditerranéen, à l’histoire de la Palestine et du sionisme et à l’histoire du judaïsme français du XIXe siècle, précise Michel Abitbol en entrevue. J’ai écrit ce livre pour réagir à certains ouvrages, qui ont défrayé la chronique littéraire ces dernières années, qui affirment, avec une assurance déconcertante, qu’il n’existe pas un peuple juif. Avec ce livre, je tenais à remettre les montres à l’heure en démontrant au contraire qu’il y a bel et bien un peuple juif et une histoire des Juifs.”

Le principal but de cette impressionnante somme historiographique: démontrer, avec moult références historiques à l’appui, qu’au-delà des différences culturelles et d’époque, surtout pour les XIXe et XXe siècles, il y a toujours eu une Histoire qui relie toutes les communautés juives.

“J’ai voulu notamment montrer comment le judaïsme ashkénaze et le judaïsme sépharade ont été d’une certaine manière en étroit contact à travers les siècles et que, finalement, il y a une sorte de communauté historique des Juifs à travers le monde.”

Le deuxième but de ce livre: montrer que l’histoire du peuple juif n’est pas figée mais est, au contraire, dynamique.

“En ce qui a trait à la fin du XXe siècle, je suis arrivé à la constatation que l’histoire du judaïsme, ou l’histoire des Juifs, a repris son schéma d’il y a 2000 ans: un judaïsme bipolaire, avec d’un côté, Israël —l’ancien Israël à l’époque antique —, et d’un autre côté, une diaspora juive éparpillée à travers le monde, aujourd’hui majoritaire en Amérique du Nord. Désormais, le judaïsme israélien est devenu, sur un plan numérique du moins, la plus importante communauté juive du monde. L’histoire des Juifs est une histoire qui bouge —pour preuve patente: la mobilité des Juifs d’un point à l’autre de l’Histoire—, mais qui revient toujours à son point de départ.”

Quels sont les plus grands défis auxquels le peuple juif fait face en cette deuxième décade du XXIe siècle?

D’après l’historien, le peuple juif est désormais confronté à trois grands défis qui menacent sa pérennité:

1- Le défi démographique.

“Malheureusement, le monde juif n’a pas surmonté les conséquences démographiques tragiques provoquées par la Shoah. Il y avait 16 600 000 Juifs en 1939. Aujourd’hui, les Juifs ne sont plus qu’environ 13 millions. Une perte de presque 4 millions guère comblée plus de soixante-dix ans après la Shoah.”

2- Le défi géopolitique.

“Il y a bien sûr la situation d’Israël et les incidences délétères sur ce pays de la perpétuation du conflit israélo-palestinien. Mais il y a aussi la situation des communautés juives vivant dans des pays à forte présence musulmane, comme la France et d’autres contrées d’Europe. Le conflit israélo-palestinien touche de plein fouet les relations entre Juifs et Musulmans dans un pays comme la France”, explique Michel Abitbol.

3- Le grand défi posé par la mondialisation.

“Pour la première fois de leur histoire, les Juifs sont absents des nouveaux grands centres économiques du monde: la Chine, l’Inde et les pays de l’Asie du Sud-Est, où est en train de s’écrire une nouvelle histoire du monde.”